Semer des mélanges Herbionik® ÉcoRustik en dormance

La gamme des mélanges Herbionik® ÉcoRustik permet de créer de magnifiques prairies fleuries. Afin d’obtenir des résultats plus hâtifs, il est possible de semer à l’automne. C’est ce que l’on appelle le semis en dormance.

Qu’est-ce que le semis en dormance?

C’est une technique qui consiste à semer des mélanges de prairies, ou du gazon, au milieu de l’automne, avant les grands froids. Étant donné que les conditions de croissance sont défavorables, les semences ne pourront pas germer (c’est ce que l’on souhaite) et elles passeront l’hiver dans le sol. Comme elles contiennent peu d’eau, en fait moins de 10 %, les semences peuvent geler sans problème et se réveiller quand les conditions sont optimums. Dès les premières chaleurs, elles germeront.

Quels sont les avantages?

Étant donné que les semences germent dès que les conditions sont favorables, l’établissement de la prairie fleurie est plus hâtif. Pour certaines espèces de plantes, on obtient même une floraison plus importante dès la première année. Un semis en dormance permet aussi de réaliser de telles opérations dans une période moins occupée au jardin et donc de mieux répartir les tâches.

Une telle pratique permet aussi de réduire les arrosages, puisque ce sont les pluies, souvent très présentes au printemps, qui apporteront l’eau et non des arrosages répétés.

Quel est le meilleur temps pour semer en dormance ?

Au Québec, un tel semis se fait entre la mi-octobre et la mi-novembre selon les régions. On sème à partir du moment où on connaît une période 3 à 5 jours durant laquelle la température nocturne varie de -2 à 0 degré Celsius. Une température du sol en dessous de 10 degrés Celsius est aussi idéale. On doit aussi tenir compte des conditions climatiques globales, car depuis quelques années, les températures automnales sont souvent clémentes. Attention donc, puisqu’un semis trop hâtif risque de provoquer la germination et les jeunes plantules seront détruites par le froid. Il faudra alors recommencer cette opération.

Par contre, on évite de semer sur un sol gelé afin que les semences puissent « coller » à la terre. De plus, le semis en dormance ne convient pas sur sol en pente, car les semences risquent d’être emportées loin de l’espace à aménager lors de la fonte des neiges.

Comment semer?

Après avoir débarrassé le sol des plantes existantes et des débris, on brasse la terre, à la fourche bêche ou au rotoculteur suivant les dimensions de l’espace à semer. On apporte une mince couche de terre à jardin. Après avoir bien brassé le contenu du sac, on sème à la volée le mélange Herbionik® ÉcoRustik sélectionné et on recouvre d’une fine couche de terre.

Protéger et aider la germination

Pour aider à la germination, Gloco propose des toiles de protection – germination Herbionik®. On installe la toile sur toute la surface semée. On utilise les ancrages en acier galvanisé afin de tenir la toile en place. Si l’espace où on sème le près fleuri reçoit des dépôts de neiges, d’un sentier par exemple, en hiver, la toile servira de protection contre les débris qui pourraient s’y trouver.

C’est au printemps que les effets de la toile se feront le plus sentir. En effet, celle-ci maintient l’humidité indispensable à la germination des semences du mélange Herbionik® ÉcoRustik. De plus, elle augmente la température du sol, autre élément primordial à une bonne germination. Dès que les plantes commencent à germer, on enlève la toile sans tarder, la plupart des plantes ayant de larges feuilles qui ne pourront pas passer au travers de la toile.

Le semis en dormance et l’utilisation d’une toile de protection – germination Herbionik® sont des moyens économiques et durables d’obtenir rapidement une superbe prairie fleurie issue d’un mélange Herbionik® ÉcoRustik.

Bertrand Dumont
Horticulteur et baladodiffuseur